reparations-indispensables-en-plomberie

Guide pratique des réparations indispensables en plomberie

Posté par

Pour certains travaux, vous pouvez vous passer du plombier.En vous aidant de quelques petites astuces techniques, vous pourrez déceler une fuite sans le moindre souci.L’installation ou le remplacement d’ équipements plomberie n’a jamais été aussi simple puisque ce blog vous vient en aide.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

si votre facture d’eau s’élève inhabituellement par rapport à ce que vous devrez normalement consommer vérifiez le compteur car il s’agit forcément d’une fuite.

Ce que vous devriez faire dans un 1er temps consiste à couper le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Le compteur une fois coupé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réouverture. Rapprochez les deux chiffres, déterminez- en l’écart pour connaître exactement la quantité de perte d’eau :

  • Pour stopper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins 12 à 24 heures. Le robinet est niché en aval du compteur.
  • Observez ce qu’affiche votre compteur et consigez-le sur papier . Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hl, daL et litres , elles sont clairement visibles à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de douze à 24 heures.
  • votre compteur une fois remis en marche consignez une fois de plus sur bloc-note ce qu’il affiche. Tournez le robinet pour laisser circuler l’eau sans perdre le compteur de vue . Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Quand la fuite de tuyauterie est repérée , vous devriez stopper de nouveau le compteur et noter l’indication finale. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau ayant fuit à votre système canalisation . Divisez ce chiffre par 12 ou par vingt quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour trouver cette-fois-ci l’origine de la défaillance de votre plomberie.

Marre des problème de fuite de canalisation ?Les conseils utiles

Une fuite d’eau plus ou moins importante prend source au niveau d’un raccord ou d’un tuyau défectueux.

  • Les solutions de colmatage adaptées à votre tuyauterie en cuivre en cas de fuite :

Il n’y a pas trente six mille façons de compler une fuite sur un tuyau cuivre , soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Lorsque le problème de fuite d’eau provient d’un raccord :

Une fuite au niveau d’un raccord ? Songez à remplacer votre joint.

  • Une fuite a été détectée au niveau de votre tuyau en Cu : Colmatez- la en vous servant d’un mastic

Pour colmater une fuite sur tuyau en cuivre , astiquez délicatement le conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour l’essuyer. Ensuite, commencez par poncer minutieusement le tuyau en Cu sur une zone à peu près plus élargie que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser un morceau de toile émeri fine, une laine fine ou une brosse métallique Tranchez le mastic pour en faciliter le malaxage . Une fois cela terminé , vous obtiendrez ainsi un boulet de teinte harmonieux et pâteux . La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, découpé et malaxé . Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplati manuellement sur la zone fuyante déjà poncée . Le produit bi-composant doit colmater la conduite sans difficultés. Attendez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Les démarches à suivre pour boucher un tuyau fuyant cuivre à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant

Commencez par nettoyer et par abraser le tuyau puis, séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande ; appliquez-la ensuite sur la conduite .

Votre facture d’eau a explosé à cause d’un raccord défectueux ? Comment y remédier ?

Une fuite a été décelée au niveau de la bague en PVC. Que faire ? Trois possibilités s’offrent :

  • Remplacez-la si elle est défectueuse.
  • Resserrez-la si elle demeure encore en bon état de marche.
  • Replacez ou remplacez le joint si le problème ne réside pas au niveau de la bague elle-même.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie cuivre

Trouver d’où provient une fuite du premier abord parait impossible ou presque ; les causes sont nombreuses : Gel de tuyaux , vice de fabrication, mauvaise qualité de soudage , défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, effet coup de bélier, micro-vibration… Un ruban adhésif antifuite autoamalgamant ou un mastic antifuite bi-composant est utile par exemple pour colmater les petites fuites alors que c’est différent pour le cas d’un gros jet de fuite nécessitant cette fois-ci l’assemblage d’un nouveau raccord .

  • Mastic antifuite :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement dissociés : durcisseur et adhésif. Il est vendu en barres ou bien aussi en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite sur un tuyau en cuivre . Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Bande autoamalgamante :

Le ruban adhésif antifuite n’est pas à confondre avec un ruban électricien ou avec d’autres types de rubans adhésifs. En effet, celui-ci est par nature autoamalgamant ; il fait corps avec votre tuyau une fois employé pour stopper sa fuite.

conseils de dépannage plomberie pour vos problèmes de fuite sur tuyau en PVC

resoudre-les-problemes-de-canalisation-et-chauffage

  1. Fermez l’eau :

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie abimée. Coupez le compteur.

  1. Utilisez un marqueur ou servez-vous d’un stylo-feutre pour marquer la partie abîmée puis découpez-la

Repérez la découpe de part et d’autre de la partie détériorée du tuyau PVC. Coupez- la à l’aide d’ une scie à guichet, d’une scie égoïne ou d’une scie à métaux .

  1. Polissez les segments résiduels :

Le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau est plus efficace qu’un simple ébavureur standard pour le décapage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC.

  1. Maintenant au tour du nettoyage des surfaces de contact !

Prenez une feuille essuie-tout et trempez-la dans de l’alcool pour décrasser les manchons ; il en est de même pour toutes les extrémités de la conduite sur trois à 5 centimètres.

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le dégivrage des zones de contact :

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite .

  1. Les éléments de tuyau à échanger une fois rassemblés ; Il vous faudra les jauger

Pensez d’abord à métrer la partie endommagée avant de la soustraire du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 centimètre .

  1. Le calibrage une fois terminé, opérez le découpage du nouveau tronçon de tuyau :

Faites entrer le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Marquez la longueur des zones de coupe . Tronçonnez le tube de remplacement ; polissez- en l’extrémité .

  1. Le calibrage et découpage une fois terminés , place au raccordement :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le segment du tuyau de remplacement en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers fixant la partie la plus courte pour l’éloigner du mur ou pour la déposer totalement par terre .

  1. Encollez les surfaces de contact :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Manchons et tubes doivent être réunis :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors introduire les manchons aux bouts du nouveau tube , sans les faire tourner. Le nouveau tube doit être ensuite enfilé de chaque côté, de part et d’autre .

Stoppez le clapet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir et puis, videz la chasse d’eau en la tirant avant de la remplacer .

  1. On ne démonte pas une chasse d’eau sans détacher son couvercle !

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la simplement ! Pareil pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la démonter consiste à la détacher entièrement le son lien.

  1. Enlevez maintenant l’ ancienne chasse d’eau

Avec une clef plate ou clef à molette, commencez par dévissez l’écrou joignant le robinet d’arrivé au système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour détacher le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de l’ ancienne chasse d’eau doit être aussi retiré du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de 90 degrés à l’inverse du sens de l’aiguille d’une montre.

  1. Assurez-vous que le joint soit totalement détaché du réservoir des toilettes pour installer la nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté soulevez le réservoir et reposez-le au sol . Le soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clef spécifique pour ce faire.

  1. Réinstallez le réservoir sur la cuvette :

Nettoyez la céramique et puis remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond et puis l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci à l’aide d’ une clef spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Intégrez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. On ne peut pas monter une chasse d’eau neuve sans restituer robinet et flotteur :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; intégrez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant l’installation d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé adaptée , serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. Mettez la nouvelle chasse d’eau en place :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrer un chauffe-eau sans passer par l’intermédiaire du plombier

  1. Pour nettoyer le chauffe-eau ; il vous faudra commencer par le mettre totalement hors tension

Éteignez le disjoncteur principal et retirez le fusible correspondant à votre chauffe-eau électrique.

  1. Votre chauffe-eau électrique est prêt à être nettoyé une fois désactivé

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire de faire une vidange.

  1. La vidange est terminée ? Bravo ! songez maintenant à démonter la résistance du chauffe-eau électrique

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau , passez maintenant à la désinstallation de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. Pensez aussi à dévisser la platine en assurant la fixation .

  1. Epurez- la à son tour

Pour purifier la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez légèrement à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver votre chauffe-eau électrique , vous devez restaurer la platine

Il suffit de rétablir la platine pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche remonté sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau électrique en marche.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *